fdc01

Vous êtes ici : Accueil / Modes de chasses / La vénerie sous terre
A+ R A-

La vénerie sous terre :

Ils sont un peu particuliers ces chasseurs qui partent sans cartouches et sans fusil, avec pour seules armes des pelles, des pioches, une sonde et une grande pince. Leurs chiens ne sont ni des chiens d’arrêt ni des chiens courants, mais des petits modèles, fox ou teckels. Leur gibier, lui-même, est particulier : il ne se mange pas.

La chasse sous terre est l’art de prendre les renards et les blaireaux on fond de leur terrier. Il suffit pour cela d’y introduire un chien qui met et maintien l’animal à l’accul. On creuse ensuite un peu et on prend l’animal avec des pinces. Résumé ainsi, cela parait fort simple. Dans la réalité, ça l’est un peu moins.
Tout commence par la connaissance des terriers ; bien que cela ne soit pas très difficile, il faut apprendre à distinguer le terrier de blaireau de celui du renard ou du lapin que des chiens en maraude ont agrandi. Si le blaireau reste fidèle à son terrier malgré le passage d’un homme à proximité immédiate, il n’en va pas de même du renard. Souvent, surtout au printemps, des agriculteurs ou des chasseurs peu expérimentés s’approchent trop près des terriers pour vérifier s’il est bien occupé ; quand les déterreurs arrivent le lendemain, le terrier est vide ! La discrétion la plus extrême doit être la règle.