Covid 19

Mesdames, Messieurs, chers adhérents,

Compte tenu de la propagation alarmante et rapide du virus de la Covid-19, Jean CASTEX, Premier ministre, a annoncé le passage de l’Ain en régime de couvre-feu. 53 autres départements sont aussi concernés, dont l’ensemble de nos départements limitrophes.

Nous restons dans l’attente d’un arrêté préfectoral qui devrait sortir dans les prochaines heures. Cependant, tous les indicateurs ont été multipliés en quelques jours et un certain nombre de mesures ont déjà été prises. L’activité cynégétique n’est pas directement visée par celles-ci, mais s’appliquant à l’ensemble des citoyens, elles s’imposent naturellement aux chasseurs.

Bien que nous vous ayons déjà alerté sur les mesures à mettre en œuvre et afin d’éviter de nouvelles mesures plus contraignantes qui pourraient être prises par l’Etat, nous en appelons à la responsabilité de chacun, alors que la situation de notre département s’aggrave de façon continue et rapide depuis plusieurs semaines.

Chacun porte en lui une part de la solution pour casser la propagation dynamique de l’épidémie, c’est pourquoi il est indispensable:

-        que la diffusion des informations relatives à l’organisation de la chasse soient diffusées en amont,

-        que la lecture des consignes données lors des battues se fasse impérativement à l'extérieur, que le masque soit porté et que les distanciations soient respectées.

-        que chacun soit en possession de son propre stylo pour signer le carnet battue

-        que les repas en commun soient proscrits

-        que moins de 6 personnes se réunissent simultanément dans les cabanes de chasse

-        que vous preniez bien les coordonnées de toute personne présente afin d'effectuer si besoin le tracing nécessaire

-        que lors de l'éviscération d'un animal tué, il n’y ait qu’une seule personne par animal et qu’elle porte un masque et des gants.

-        que la venaison soit mise immédiatement dans des sacs et que seul le destinataire du sac le touche après que la venaison y ait été placée

-        que tout déplacement en automobile pour aller au poste se fasse avec un masque dès lors qu'il y a plusieurs chasseurs à l'intérieur

Je suis conscient que ces mesures modifient profondément notre façon de faire habituelle.

Cependant il serait dommageable que la chasse puisse être reconnue comme une activité pouvant conduire à une propagation accélérée du virus.

C'est donc collectivement que nous devons tout faire, à la fois pour freiner le virus et continuer de chasser.

Je compte sur vous,

Cordialement en Saint Hubert !


Votre président

Gontran Bénier

 

Retour en haut